Tutoriel Google Dart – Session 02 – Les Nombres

[Télécharger les sessions 01 et 02 au format PDF]

Dart! langage de programmation structuré pour le web purement orienté objet, a nous deux! 🙂
Allez dans cette session on va essayer d’explorer le monde des nombres toujours en nous basant sur le DartBoard. Si vous venez d’arriver je vous conseil vivement de lire la première session

Manipulation des Nombres

Déclaration et Initialisation

Comme d’habitude on commence avec notre main() et les types que nous utiliserons ici seront soit num (numérique), int (entier), double (nombre à virgule flottante),bool (valeur booléenne tel que vrai/faux) et sinon par défaut var.

main() {

num a=1,b=2, bb=-2, num pi = 3.14159265;
int i=1,y=3;
double z=65.423
……

Les instructions d’affectations

Une variable est identifié par son nom qui doit être unique et son type qui permet de dire ce que cette variable représente (un entier, un flottant, une chaine de caractère, un liste etc…). l’opération la plus courante pour une variable est l’affectation qui consiste à donner à une variable, une valeur qui en principe est en adéquation avec le type.

l’exemple le plus simple est l’affectation simple:

int a=1; double b=3,14, c=13,1019;

on peut stocker dans une variable le résultat d’un calcul ou d’une fonction ce qui donne par exemple:

a=5+3; Lire la suite

Publicités

Tutoriel Google Dart – Session 01 – Les Bases

« JavaScript tel qu’il est aujourd’hui n’est pas une solution viable à long terme et quelque chose doit changer », ce quelque chose c’est la naissance d’un langage de programmation objet orienté Web appelé DART.

[Télécharger le tutoriel au format PDF]

Introduction

Dart est un langage de programmation structuré pour le web purement orienté objet, les objets qu’il manipule peuvent être des classes ou des interfaces (que nous verrons plus loin). Si vous êtes habitué à développer en Java, vous n’aurez aucun problème avec ce langage assez prometteur.

Objectifs de Dart

  1. Créer un langage structuré mais flexible pour la programmation Web.
  2. Rendre DART familier et naturel pour les programmeurs, et donc facile à assimiler.
  3. S’assurer que DART fournit de très hautes performances sur tous les navigateurs et les environnements modernes, des appareils mobiles aux fermes de serveurs.

Mise en marche

Il y a plusieurs méthodes permettant d' »exécuter » un script Dart en attendant que les navigateurs supportent pleinement le langage.

1. Par Installation: dart_bin

Les fichiers Dart ont l’extension « .dart » et peuvent être exécuté en lançant la commande:

 $> ./dart_bin [options] monscript.dart 

Lire la suite

Google en profondeur (Astuces et Hacking) – 2sur3

Google en profondeur partie 2

Nous avions vu en première partie quelques petites astuces, des « trucs sympa » qui n’ont pas de lien direct avec le Google Hacking (basé sur la recherche Google).  La recherche avec Google n’est pas un art mais un besoin vital! Pourquoi?? parce que nous sommes tous curieux. certains disent qu’on est curieux à proportion qu’on s’instruit! d’autres diront qu’on est curieux tout court 🙂 la curiosité ne délaisse aucun domaine, cela va de la spécification d’un nouveau langage de programmation, aux paroles d’une chanson quelconque, de la hauteur de la tour Eiffel à la superficie de la Terre, de la signification des couleurs aux vidéos les plus amusantes. Technologie, Santé, Découverte, automobile, sport, finance, religion etc etc… on nous le dit et redit Internet est la plus grande bibliothèque du monde. Mais elle ne sera a votre disposition qu’a condition de savoir comment trouver ces informations.
Nous allons donc expliquer comment le moteur Google fait pour être au top! Et si vous avez un site web comment gagner de la bande passante pour les visiteurs sérieux en évitant les bots « spammeurs »(partie 2). Une grosse astuce en partie 3 à lire absolument pour éviter les limitations imposées par certains forums qui vous incitent pour le consulter à vous enregistrer et fournir vos coordonnées sans même juger du contenu de ce dit forum. Et la 4ème partie celle avec laquelle nous finirons ce deuxième chapitre c’est la recherche de base sur google. Savoir utilisez Google vous permettra de tout trouver, Absolument tout! si tant est que l’information existe. Nous serons a ce stade ainsi prêt pour le chapitre (billet) suivant le Google Hacking et la nous parlerons beaucoup sécurité et Ethical Hacking. Lire la suite

Créer une application XUL – Partie 2 – Création de l’Interface

Tutoriel « Réalisation d’un projet XUL pas à pas »

– Création de l’Interface –

  Prérequis:

  • CSS (quelques notions),
  • Javascript (notion de base)
  • HTML (facultatif)

  Outils :

  • Sans Assistant (pour ceux qui utilise couramment un Éditeur [avec coloration syntaxique et plugin] ou un IDE)

  Temps estimé:

  • 1 heure 30 à 2 heures pour ceux qui découvrent XUL.

Vous vous y connaissez en création de site web simple? Un peu de CSS par ci un peu de Javascript par la!
Imaginez que vous puissiez réaliser une application comme si c’était un site 🙂 Et bien c’est la que XUL rentre en scène! et une fois que l’on comprend le principe, XUL prend l’allure d’un jeu d’enfant.

XUL c’est quoi?? 🙂 rappelez vous on l’a présenté dans un précédent billet, a quoi servait ‘il, son importance dans le développement d’interface, et pourquoi il attire de plus en plus de monde?
Le seul défaut de XUL a mon avis, c’est que coté marketing il est vraiment nul! dans le sens ou on a pas su nous le présenter comme il fallait, pas assez de pub, pas assez d’article… donc j’espère que ce billet saura vous convaincre de ces possibilités. Pour cela, je vais essayer de sortir du cadre du programme « Hello World » qui est plus un test de fonctionnement histoire de se dire « ouaiiiss ça fonctionne » qu’une démonstration réelle de ces capacités. L’application que je vous propose est un condensé de technologies qui j’espère avec votre esprit d’imagination donneront lieu a de grands projets comme par exemple la réalisation de votre propre navigateur 🙂 En nous basant sur l’arborescence et les fichiers déjà crées en première partie, nous allons passer d’une simple application qui affiche « Hello World » a une application qui intégrera un menu (bof!), un widget (wow!), du javascript (oula!) et du DOM (nannnnn!), puis on jouera un peu avec le fichier chrome.manifest pour montrer comment faire une application multilingue (das ist unmöglich!!), et avant de terminer on montrera que grâce aux interfaces XPCOM (huh? au quoi?) on peut réaliser et manipuler des préférences (paramètres de configuration) propres au logiciels offrant bien plus de possibilités à vos réalisations. Et le clou de la fin, la manipulation pure et dure du presse papier.

Les opérations de notre application seront réalisables en cliquant sur un bouton, un menu ou alors via la capture de touche (du genre si vous appuyez sur ESCAPE l’application se ferme, sur F1 vous avez l’aide etc…).

Remarque: ce tutoriel sera réalisé sans IDE (XUL-Explorer). Pour ceux qui souhaitent utiliser XUL-Explorer nous développerons son utilisation dans un prochain tutoriel/billet.

Lire la suite

Google en profondeur (Astuces et Hacking) – 1sur3

Ahh!! Google! Google!!  Saviez vous qu’il était possible de contempler le ciel via cette adresse: http://www.google.com/sky/? Que l’on pouvait se connecter à des caméras de sécurités reparties partout dans le monde? Que la caméra sur cette page: http://202.212.193.26:555/CgiStart?page=Single&Mode=Motion&Language=0 peut être télécommandée et que celle la: http://84.205.233.40/view/index.shtml nous offre une belle vue en temps réel sur les plages grecque? Google n’est pas qu’un simple moteur de recherche, il vous permet de vous infiltrer dans un forum qui requiert une authentification, il permet aussi de dénicher des milliers de vulnérabilités (voir la partie concernant Google Hack) et par la même occasion de faire des tests de pénétrations sur vos sites pour en découvrir les éventuelles failles de sécurité, un audit qui est aussi bien gratuit de votre coté que de celui qui est malveillant, donc autant être le premier 🙂 Et pour les fondus de veille technologique, saviez vous que Google fait de la surveillance pour vous!!! via ce site: http://www.google.com/alerts

Allez rentrons dans le vif du sujet, je vous propose à travers ce dossier divisé en 3 parties de vous présenter les multiples facette de ce fabuleux Google 🙂

Contenu de la première partie « Astuces Google) du Dossier

  1. Astuces Google
  1. Google Doodle.
  2. Google Theme.
  3. Versions et Parodies de Google.
  4. Google Calculator.
  5. Fonctions Cachées de Google.
  6. Visionner les vidéos de caméras de sécurité IP
  • Le moteur de recherche Google
    1. Pourquoi les Hackers aiment Google.
    2. Fonctionnement et limites de Googlebot
    1. Utilisation de l’attribut rel dans les liens hypertexte
    2. le meta name googlebot, mode d’emploi
    3. fonctionnement des « indicateurs » robots.txt
  • Comment accéder aux forums sans y avoir accès?
  • Quelques Règles de Bases de recherches pointues.
  • Google Hacking, la recherche de vulnérabilités et fichiers inaccessibles.
    1. Principe de la recherche de vulnérabilités et de fichiers « inaccessibles ».
    2. Le Google Hacking en pratique
    3. Soyez un « Pentester », auditez votre site et protégez vous « facilement »!

    Présentation de Google

    « Google » nom à la base du moteur de recherche et qui a été donné à la société, et a le nom le plus utilisé au monde en 2009 (conférences, sites web, magazines etc…). Inspiré du nom « gogol » représentant le nombre 10 puissance 100, Google des sa création en 1998 annonce sa mission « d’organiser l’information à l’échelle mondiale et de la rendre universellement accessible et utile ». Elle doit sa naissance aux logiciels libre sur lesquels elle se base en les améliorant (Linux, MySQL, Python…)

    Cette société a en 2010 plus 2% des serveurs du monde soit 1 milliard de serveurs (imaginez la facture d’électricité) contre 30000 serveurs pour Facebook et 100000 pour Intel, Google a réussit a indexer plus de 1000 milliards de pages web, en octobre 2010 il représente 6.4% du trafic mondiale!!! le nom Google est parmi les 10 plus connus au monde, et la marque Google est la première.

    I . Astuces Google

    1. Google Doodle ( Logo dynamiques)

    Ce qui est assez remarquable chez Google, c’est le changement de style du logo qui change selon les évènements. (c’est plus une fonctionnalité qu’une astuce)

    La liste de tous les logos (appelés Doodle) peut être consultée ici

    2. Google theme (changer le thème igoogle)

    iGoogle est un portail web personnalisé permettant de configurer le thème ou à rajouter un gadget (traducteur, météo, tv etc…).

    Google vous permet de naviguer dans un répertoire de thèmes et d’activer le thèmes qui vous plait en cliquant sur le bouton « ajouter »

    3. Versions & Parodies de Google

    Ressentir la gravité

    Google version Epic

    & son inverse Google version Winnie

    Google a peur de Chuck Norris 🙂

    Personnalisez Google avec votre nom et style

    Site mirroir de Google dite elgooG

    Google craint Chuck Norris 🙂

    Personnalisez Google avec votre nom et style

    Site miroir de Google dite elgooG

    Google version arc en ciel

    Google version Pac Man

    Et pour mon préféré Google Sphere (ressemble au nuage de tag)

    Lire la suite

    Créer une page de géolocalisation (GIS) d’une adresse IP – Partie 2 – Pratique et Code source

    Suite à la première partie de ce petit projet, nous allons continuer par la partie plus pratique.

    Comment récupérer son adresse IP

    L’API que nous allons utiliser est simple, tout d’abord il faut pour le test récupérer votre adresse ip.

    L’adresse IP comme nous l’avons vu dans le premier billet est votre identifiant unique sur le réseau internet, je ne parle pas de votre adresse que vous obtenez en testant les paramètres de votre carte réseau ou en tapant la commande « ipconfig » dans une fenêtre MS DOS. cela ne donnera que votre adresse non routable.

    Des sites comme adresseip.com ou mon-ip.com peuvent vous renseigner et vous donner l’adresse externe que vous fournira votre routeur suite à une translation d’adresse ou de port.

    Vous pouvez pour vos tests prendre les adresses ip de sites web tel que google, facebook, yahoo ou autres en tapant dans votre interpréteur de commandes MSDOS « ping [adresse url du site] ».

    Test de l’API ou récupération des coordonnées

    Une fois que vous avez une adresse IP pour tester l’API rendez vous sur l’adresse http://api.hostip.info/ et rajoutons à la suite un passage de valeur à la variable ip en mettant une adresse ip routable de votre choix comme suit: http://api.hostip.info/?ip=69.171.21.1 (adresse ip prise au hasard) Lire la suite

    Créer une page de géolocalisation (GIS) d’une adresse IP – Partie 1 – Théorie

    Le principe de ce tutoriel est de créer un système qui « transforme » une adresse IP en une position géographique sur une carte tel que google earth, en utilisant PHP, l’API de Hostip (qui renvoie du GML.) et si l’on peut dire un passage de variable à une carte google earth (position et zoom)

    Commençons tout d’abord par un peu de théorie.

    Qu’est ce qu’une adresse IP?

    Une adresse IP est l’identifiant de votre machine sur le net (ou sur un réseau local et qui n’est pas forcément connecter à l’Internet) .

    C’est grâce à votre numéro de téléphone mobile (qui est un numéro unique) que vous pouvez communiquer ou recevoir et envoyer des textos. Sur le net, chaque ordinateur ou équipement réseau a de manière générale une adresse IP, c’est votre identifiant unique sur Internet!

    Les adresses IP sont 4 numéros (des octets) séparés par un point, en notant qu’un octet va de 0 à 255. il existe des adresses IP dites routables et des adresses IP non routables, pour vous expliquer c’est comme dans une entreprise ou une administration, les personnes y travaillant ont un numéro de poste, par exemple le 300, ce numéro de poste il peut communiquer en interne avec ces collègues, mais ne peut pas communiquer avec l’extérieur (et vice versa) sauf si bien sur il passe par un standard téléphonique.

    Dans le monde du Net, c’est pareil, quand vous êtes dans votre société, votre école ou chez vous, les adresses que vous avez sont des adresses dites non routables (du format 192.168.1.X), vous ne pouvez communiquer qu’avec les équipements à l’intérieur de votre réseau interne (dit réseau local) à savoir l’ordinateur de bureau, le pc portable de la petite sœur, la console de jeux du p’tit frère, le téléphone portable 3G du père etc etc, pour communiquer avec l’extérieur, vous devez passer par un routeur ADSL ou une livebox, freebox, flybox etc… qui jouera comme dans l’exemple précédent le rôle du standard téléphonique.

    Les adresses que nous voulons étudier sont des adresses routables (donc dite vous que si vous mettez une adresse non routable du genre 127.0.0.1 ou 192.168.1.2 ça ne marchera pas)

    Qu’est ce qu’une API? Lire la suite