Tutoriel Google Dart – Session 02 – Les Nombres

[Télécharger les sessions 01 et 02 au format PDF]

Dart! langage de programmation structuré pour le web purement orienté objet, a nous deux! 🙂
Allez dans cette session on va essayer d’explorer le monde des nombres toujours en nous basant sur le DartBoard. Si vous venez d’arriver je vous conseil vivement de lire la première session

Manipulation des Nombres

Déclaration et Initialisation

Comme d’habitude on commence avec notre main() et les types que nous utiliserons ici seront soit num (numérique), int (entier), double (nombre à virgule flottante),bool (valeur booléenne tel que vrai/faux) et sinon par défaut var.

main() {

num a=1,b=2, bb=-2, num pi = 3.14159265;
int i=1,y=3;
double z=65.423
……

Les instructions d’affectations

Une variable est identifié par son nom qui doit être unique et son type qui permet de dire ce que cette variable représente (un entier, un flottant, une chaine de caractère, un liste etc…). l’opération la plus courante pour une variable est l’affectation qui consiste à donner à une variable, une valeur qui en principe est en adéquation avec le type.

l’exemple le plus simple est l’affectation simple:

int a=1; double b=3,14, c=13,1019;

on peut stocker dans une variable le résultat d’un calcul ou d’une fonction ce qui donne par exemple:

a=5+3; Lire la suite

Publicités

Tutoriel Google Dart – Session 01 – Les Bases

« JavaScript tel qu’il est aujourd’hui n’est pas une solution viable à long terme et quelque chose doit changer », ce quelque chose c’est la naissance d’un langage de programmation objet orienté Web appelé DART.

[Télécharger le tutoriel au format PDF]

Introduction

Dart est un langage de programmation structuré pour le web purement orienté objet, les objets qu’il manipule peuvent être des classes ou des interfaces (que nous verrons plus loin). Si vous êtes habitué à développer en Java, vous n’aurez aucun problème avec ce langage assez prometteur.

Objectifs de Dart

  1. Créer un langage structuré mais flexible pour la programmation Web.
  2. Rendre DART familier et naturel pour les programmeurs, et donc facile à assimiler.
  3. S’assurer que DART fournit de très hautes performances sur tous les navigateurs et les environnements modernes, des appareils mobiles aux fermes de serveurs.

Mise en marche

Il y a plusieurs méthodes permettant d' »exécuter » un script Dart en attendant que les navigateurs supportent pleinement le langage.

1. Par Installation: dart_bin

Les fichiers Dart ont l’extension « .dart » et peuvent être exécuté en lançant la commande:

 $> ./dart_bin [options] monscript.dart 

Lire la suite

Créer une application XUL – Partie 2 – Création de l’Interface

Tutoriel « Réalisation d’un projet XUL pas à pas »

– Création de l’Interface –

  Prérequis:

  • CSS (quelques notions),
  • Javascript (notion de base)
  • HTML (facultatif)

  Outils :

  • Sans Assistant (pour ceux qui utilise couramment un Éditeur [avec coloration syntaxique et plugin] ou un IDE)

  Temps estimé:

  • 1 heure 30 à 2 heures pour ceux qui découvrent XUL.

Vous vous y connaissez en création de site web simple? Un peu de CSS par ci un peu de Javascript par la!
Imaginez que vous puissiez réaliser une application comme si c’était un site 🙂 Et bien c’est la que XUL rentre en scène! et une fois que l’on comprend le principe, XUL prend l’allure d’un jeu d’enfant.

XUL c’est quoi?? 🙂 rappelez vous on l’a présenté dans un précédent billet, a quoi servait ‘il, son importance dans le développement d’interface, et pourquoi il attire de plus en plus de monde?
Le seul défaut de XUL a mon avis, c’est que coté marketing il est vraiment nul! dans le sens ou on a pas su nous le présenter comme il fallait, pas assez de pub, pas assez d’article… donc j’espère que ce billet saura vous convaincre de ces possibilités. Pour cela, je vais essayer de sortir du cadre du programme « Hello World » qui est plus un test de fonctionnement histoire de se dire « ouaiiiss ça fonctionne » qu’une démonstration réelle de ces capacités. L’application que je vous propose est un condensé de technologies qui j’espère avec votre esprit d’imagination donneront lieu a de grands projets comme par exemple la réalisation de votre propre navigateur 🙂 En nous basant sur l’arborescence et les fichiers déjà crées en première partie, nous allons passer d’une simple application qui affiche « Hello World » a une application qui intégrera un menu (bof!), un widget (wow!), du javascript (oula!) et du DOM (nannnnn!), puis on jouera un peu avec le fichier chrome.manifest pour montrer comment faire une application multilingue (das ist unmöglich!!), et avant de terminer on montrera que grâce aux interfaces XPCOM (huh? au quoi?) on peut réaliser et manipuler des préférences (paramètres de configuration) propres au logiciels offrant bien plus de possibilités à vos réalisations. Et le clou de la fin, la manipulation pure et dure du presse papier.

Les opérations de notre application seront réalisables en cliquant sur un bouton, un menu ou alors via la capture de touche (du genre si vous appuyez sur ESCAPE l’application se ferme, sur F1 vous avez l’aide etc…).

Remarque: ce tutoriel sera réalisé sans IDE (XUL-Explorer). Pour ceux qui souhaitent utiliser XUL-Explorer nous développerons son utilisation dans un prochain tutoriel/billet.

Lire la suite